la cuisine du retraité sportif

07 janvier 2008

La galette de Francine


galette_rois_14

  Pour 6 personnes :

         2 disques de pâte feuilletée,

         200g  d'amandes en poudre

         150g de beurre

                                           3 oeufs

                                           125 g de sucre en poudre

                                           rhum

         Préparation

   - Mélanger le sucre, le beurre fondu, 2 oeufs et les amandes en poudre .

     Parfumer avec un peu de rhum .

   - Etaler cette préparation sur le premier disque de la pâte, insérer la fève et

     recouvrir avec le second disque de pâte .

   - Dorer le dessus avec le jaune d'oeuf et enfourner 25 minutes thermostat 7 (200°)

    Bon appétit !

Posté par cuisine sportive à 14:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 janvier 2008

recette de Claude

LA   GALETTE DES ROIS 


galettedesrois_01

cela semble appétissant alors .....n' oublions  pas un peu d'histoire auparavant  et merci à GUY

Guy


Un peu d'histoire.

Trois rois, trois présents, trois continents

La fête des rois, ou épiphanie, a lieu le 6 janvier de chaque année chrétienne. "Epiphanie" vient du grec et signifie "manifestation, apparition". Cette date correspond à la présentation de l'enfant Jésus aux rois mages.

Melchior, Balthazar et Gaspard sont des noms qu'on leur a donnés au Xe siècle. Ils représentaient l'Asie, l'Afrique et l'Europe, les seuls continents connus avant la découverte du nouveau monde.

Les rois mages étaient venus d'Orient jusqu'en Judée, guidés par une étoile pour rendre hommage au Roi des Juifs né à Bethléem. Aussi, ils lui apportèrent des présents.Melchior, le plus âgé offrit de l'or, Balthazar offrit la myrrhe et Gaspar, le plus jeune des trois, offrit l'encens.Ces présents sont symboliques:

  • l'or      est présent des rois

  • l'encens,      celui des dieux et des maîtres

  • la      myrrhe, servant à l'embaumement, est symbole de renaissance

Petite histoire de la fève

La fève dans la galette remonte au temps des romains. Elle était blanche ou noire et était déposée pour les scrutins. Au début janvier, les saturnales de Rome élisaient le roi du festin par une fève.Si la tradition est d'origine religieuse, elle est devenue maintenant une tradition familiale ; l'occasion de se rassembler avec les amis pour découper la galette. Celui qui trouve la fève est couronné roi et choisi sa reine et vice versa.Une légende raconte aussi que la fève serait née avec la fameuse bague de Peau d'âne qu'elle portait au doigt et qui glissa dans la pâte juste avant qu'elle enfourne le gâteau.

La galette des rois

La galette a ses parts sacrées. Ou plutôt, avait. La tradition était la suivante. La première part, appelée "part du pauvre" désignée par le plus jeune enfant de la famille était réservée au premier visiteur imprévu.Il y avait aussi la "part des absents" : le fils aux armées, un parent sur un vaisseau du roi ou le pêcheur qui n'était pas rentré. C''était une façon de dire "on pense à vous". Si le gâteau se gardait longtemps sans s'émietter et sans moisir, le présage était bon.

Il existe deux sortes de galette.

  • la      brioche nature toujours en forme de grosse roue parsemée de pépites de      sucre, en Provence, elle est fourrée aux fruits confis.

  • la      galette feuilletée fourrée de frangipane.

Notons enfin que la frangipane est une sorte de crème d'amande inventée au XVIème siècle inventée par un saucier florentin "Frangipan". D'où son nom.


Recette de la galette des rois.

 

Ingrédients: 500 g de pâte feuilletée, 250 g de crème frangipane, 1 jaune d'œuf, 1 fève (facultatif), Sirop à 16° (facultatif)

Réalisation:

Abaisser la moitié de la pâte feuilletée.

Étaler au centre une couche de crème frangipane de 1 à 2 cm d'épaisseur en forme de cercle. Dorer au jaune d'œuf tout autour. Si vous voulez y déposer une fève, c'est le moment ou jamais. Piquer votre fève dans la crème frangipane.

Après avoir abaissé un second morceau de pâte feuilletée, le poser sur la première abaisse. Appuyez sur le pourtour de la crème frangipane pour bien faire adhérer les deux morceaux de pâte.

Découper votre galette en forme de cercle. Chiqueter la bordure de votre galette.

Dorer toute la surface au jaune d'œuf. "Vous pouvez dessiner avec le dos d'un couteau d'office en traçant des courbes ou des rainures".

Enfourner à four chaud à 180-200°C.

La pâte feuilletée commence à cuire et à gonfler.

Sa surface commence également à dorer. La galette est cuite lorsque le dessous de la pâte sera cuit. Pour vérifier sa cuisson, s'aider d'une palette assez large et soulever le bord de la galette.

La galette est cuite. La sortir du four et la laisser refroidir sur une grille. Elle se mange froide ou chaude. "Je vous conseille de la faire tiédir, elle n'en sera que meilleure."


Bonne appétit à tous

Bravo Claude tu as bien travaillé et super rapide on voit que la gallette tu aimes,  prépare la galette on arrive

Guy

fèves de francoise

feve_01

f_ve_02


couronnes de francoise

couronne_01




couronne_02







Posté par cuisine sportive à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]